Vendredi 31 juillet, à partir de 15 h : le Musée de Louis fête son 1er anniversaire

Vendredi 31 juillet, à partir de 15 h : le Musée de Louis fête son 1er anniversaire

Cette année, le musée dédié à Louis de Funès fête son premier anniversaire à Clermont. Au programme de la journée : des activités ludiques dans le parc (jeux, pétanque : venir avec son matériel !), et un discours juste avant un petit verre d’apéritif.

Musée de Louis : 1er anniversaire !

Le 31 juillet 2014, le Musée de Louis était inauguré en présence de ses amis et soutiens. Une fête très simple, pleine de sourires et d’émotion. Cette année, le musée fête son 1er anniversaire à Clermont. Ceux qui connaissent toute l’histoire savent qu’en fait le Musée de Louis a 2 ans, puisqu’il a ouvert le 1er juillet 2013 dans son petit local en centre-bourg du Cellier.

Au programme de la journée de ce vendredi 31 juillet, à partir de 15 h : des activités ludiques dans le parc (jeux, pétanque : venir avec son matériel !), et un discours juste avant un petit verre d’apéritif. La journée se terminera avec tous ceux qui auront pensé à apporter leur pique-nique. 

De nouveaux trésors sont entrés au musée

  • Dans la petite armoire des objets du quotidien de Louis de Funès, parmi lesquels ses lunettes et un cahier dans lequel il prenait en notes des idées ou des observations pour ses projets de film et ses rôles, désormais on peut voir aussi son stylo plume, et dans les prochains jours les lorgnons du Comte, l’oncle de Jeanne, que Louis chaussait pour faire son courrier à Clermont.
  • Tout le monde a entendu parler de la cave de Louis de Funès, avec de prestigieux vins de Bourgogne (qu’il offrait, car pour lui-même c’étaient les vins de Loire qu’il préférait). Eh bien le musée a maintenant deux de ses Bourgogne millésimés 1964, qu’il a commandés après une dégustation qu’il fit avec Bourvil dans une cave de Meursault pendant le tournage de la Grande Vadrouille (photo exposée). Dans sa cave, il y avait aussi de l’eau-de-vie de Clermont : le musée a également une de ses bouteilles étiquetées Fine de Clermont, sur la capsule de laquelle on peut lire « Château Clermont, Comte de Maupassant, Clermont sur Loire, Loire-Inférieure ». 
  • Louis de Funès était grand amateur de films burlesques, et il en avait une collection remarquable, qu’il regardait à Clermont sur le grand écran qui est maintenant celui du musée. Nous avons la valise en bois, qui lui a été faite sur-mesure, qui contient ses super 8 de Charlot, Buster Keaton, Max Linder…
  • Dans un autre registre, celui de sa carrière, une remarquable relique : un des sacs de la Folie des Grandeurs, dans la scène de la collecte des impôts.

La tombe

La famille de Funès, assistée par le musée, a fait réaliser des travaux pour réaménager la tombe de Louis et de Jeanne de Funès, qui a rejoint son époux en mars dernier. Ils reposent désormais tous les deux sous un tapis de loniceras ; d’une grande sobriété, ce parterre vert avec leurs croix et une plaque de marbre gravée de leurs noms expriment une sereine et humble gravité. 

Le site internet

Vous ne l’avez pas encore visité ? Il vous attend : http://www.museedelouis.org s’est transformé et en a profité pour accueillir des pages supplémentaires. 

Le Fonds Louis de Funès

Les versements en ligne pour le Fonds Louis de Funès fonctionnent : tout est indiqué dans les pages du site consacrées au projet d’agrandissement du musée. Quelques dons ont été reçus, le système est sûr, il est sécurisé.

La boutique

Les Créations de Louis sont en vente depuis quelques semaines : cartes postales, sets de table, mugs, mais aussi tabliers, sacs, housses de coussin et pochettes, confectionnées localement et solidairement, comme Louis de Funès l’aurait approuvé, par des ateliers de couture associatifs (Erdre et Loire Initiatives à Ancenis et Psy’Activ à Carquefou).

Creasit, création site internet Nantes 44